Comment réussir un projet agile ? Vive l’autonomie des équipes !

Comment réussir un projet agile ? Vive l’autonomie des équipes !

byevan.boissonnot Juil. 07, 2018, Agilité Productivité
Comment réussir un projet agile ? Vive l’autonomie des équipes !

La fin approche à grand pas. La fin des chefs des projets. Oui, vous avez bien lu, fini ce métier qui ne sert à rien.
Vive l’autonomie des équipes.

Fin d’une époque

Quand on parle d’époque, je ne sais pas vous, mais moi, je pense tout de suite à Matrix.
(Et bien pour une fois, ce n’est pas ce ça qu’il s’agit ici.)

Dans cet article, je souhaite parler de ce temps où l’on avait un supérieur qui :

  • nous disait tout ce que l’on devait faire
  • passe son temps à gérer le suivi projet
  • demandait à rendre des comptes
  • surveillait, fliquait

Ce chef de projet portait sur ses épaules, comme Atlas avec le monde, l’ensemble de la responsabilité de l’équipe.
(Lorsqu’on avait la chance d’avoir un chef qui était un peu intelligent …)

La plupart du temps, même si c’était lui qui devait être responsable, en fait, il faisait porter le chapeau à l’équipe, ou même pire à l’une des personnes de l’équipe.

Management à l’ancienne quand tu nous tiens !

 

Je suis venu vous dire que ce temps est révolu ! Oui, révolu !

Nous avançons tout doucement vers un management où les chefs n’existeront plus.
Ils seront remplacer par des facilitateurs, des coachs d’équipes.

Autonomie vs Indépendance

La clef de cette nouvelle équipe, c’est l’autonomie, l’auto-organisation.
Laisser les équipes décider de qui est le leader technique, qui prend la responsabilité du suivi des bugs, … n’est pas chose aisée.

Avant tout, clarifions un point : il existe bien une différence entre indépendance et autonomie.
L’équipe ne doit pas être indépendante : elle ne vit pas en autarcie !

L’équipe travaille avec le client, en toute autonomie, dans le but de la réalisation et la finalisation de son projet.
Elle est, par contre autonome :

  • elle sait s’organiser elle-même
  • les objectifs sont clairs et respectés
  • elle peut décider par elle-même, tout en restant dans le cadre de l’entreprise (valeurs, charte(s), …)

Elle va ainsi prendre des décisions qui lui est propre, nécessaires au bon fonctionnement du projet.

autonomie des équipes
Photo by rawpixel on Unsplash

Penser aux débutants

Ce système d’auto-organisation, pour l’autonomie des équipes, fonctionne-t-il bien avec une équipe jeune, ou bien avec des juniors dans l’équipe ?

L’équipe jeune va apprendre à se connaître

Une équipe qui ne se connaît ne pourra pas, à ses débuts, réussir du premier coup à respecter ses objectifs, à éviter les erreurs.
Il lui faudra plusieurs itérations pour apprendre et s’améliorer.

C’est pourquoi l’équipe peut être aidée par un coach, d’une coach, pour s’optimiser, s’améliorer.

L’important ici est bien de mettre en place des itérations pour chercher à s’améliorer, et surtout que ces itérations soient courtes, pour recadrer au plus tôt possible.

Imaginer un trajet de 8 heures en pilote automatique (par exemple une fusée), et qu’on vérifiait si tout était ok au bout de 7 heures …
Risqué, vous ne pensez pas ?!

Des jeunes dans l’équipe

Prenons une équipe composée uniquement de juniors, qui n’ont pas d’expériences dans leur métier.
Que va-t-il se passer ?

Cette équipe va cumuler deux problèmes handicapants :

  • Ils ne se connaissent pas, ils vont donc devoir apprendre à travailler ensemble
  • Aucun n’a d’expertise pour faire les bons choix

C’est pourquoi il est souvent recommander d’avoir à minima une personne avec plus d’expérience dans l’équipe pour guider l’équipe d’un point de vue technique.
(cela pourra avoir des problèmes, nous en reparlerons dans un autre article)

Kaizen – un esprit d’amélioration continue, pour l’autonomie des équipes

Le dirigeant va devoir faire confiance en ses équipes, car au début elles ne réussiront pas .. aussi bien que l’on peut souhaiter.
Et c’est pas au dirigeant, à la dirigeante, d’intervenir et de sanctionner !

Non, il s’agit ici de donner aux équipes un droit fondamental, essentiel pour la réussite :

  • le droit de se planter, de commettre des erreurs.

L’essentiel étant de toujours à s’améliorer, pour viser l’excellence.

Vous voyez la différence ?
Il ne s’agit pas ici d’être excellent tout de suite, ni même d’y arriver. C’est un but. Une vision.
Et l’on tend vers cette direction.

Cependant, on accepte qu’à un instant donné, on n’est pas excellent, que l’on a fait :

  • le meilleur que l’on pouvait
  • tout ce que l’on pouvait pour corriger les erreurs passées

Avoir une culture de l’erreur qui se corrigera apporte un état d’esprit différent pour l’équipe.
Elle se sent rassurée, sereine dans sa progression.

Bien sûr, il ne s’agit pas de se laisser aller, et d’attendre passer les problèmes.
Non l’équipe a un vrai but, qu’elle s’est fixée : satisfaire le client, et donc réussir, avec le client, le projet.

 


Et vous, vous avez testé l’auto-organisation, l’autonomie des équipes ?

Tags

Related posts

Comment réussir un projet agile ? Vive l’autonomie des équipes !
Comment réussir un projet agile ? Vive l’autonomie des équipes !
by Agilité Productivité

La fin approche à grand pas. La fin des chefs des projets. Oui, vous avez bien lu, fini ce métier qui ne sert à rien. Vive l’autonomie des équipes. Articles similaires

Vous en avez marre de l’agilité, vous aussi ?
Vous en avez marre de l’agilité, vous aussi ?
by Agilité Qualité logicielle

L’agilité en veux-tu, en voilà ? Une entreprise souhaite rassurer ses clients, alors qu’elle est à du mal à comprendre le changement en cours : hop, elle utilise l’argument « je suis agile« .

    Comments

    Post a Comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

Catégories

Popular posts

Comment réussir un projet agile ? Vive l’autonomie des équipes !
Comment réussir un projet agile ? Vive l’autonomie des équipes !
by
La fin approche à grand pas. La fin des chefs des projets. Oui, vous .
Vous en avez marre de l’agilité, vous aussi ?
Vous en avez marre de l’agilité, vous aussi ?
by
L’agilité en veux-tu, en voilà ? Une entreprise souhaite rassu.

Ma page facebook

%d blogueurs aiment cette page :