Comment faire une bonne veille informatique ?

0
319

Il ne suffit pas de se tenir au courant des dernières nouveautés, et de la découverte d’articles de code.
C’est une culture de la veille informatique que votre équipe, votre entreprise va acquérir.

Pourquoi faire de la veille informatique ?

Un rythme effréné des sorties de versions

A la vitesse où vont toutes les sorties de nouvelles versions de logiciel, on peut se dire que ça ne sert plus à rien de faire de la veille.

Prenons par exemple Angular, où Google a promis de faire des mises à jour deux fois par an (alors qu’au début on était sur un rythme moins soutenu).

Ne pas se laisser dépasser

Il devient donc important de ne pas se laisser dépasser par les mises à jour fréquentes des logiciels, des apis que l’on doit, ou va utiliser dans nos applications.

Sans passer notre temps à tout suivre (une règle d’or à connaître : l’exhaustivité est impossible dans la veille informatique), se focaliser sur ce qui est important pour notre application, notre site web, pour sa viabilité et sa durabilité.

Mieux choisir pour son projet de développement

Prenons par exemple le framework dotnet : la future version (.net 5) va accroître drastiquement les performances. Sans veille, comment nous aurions pu le savoir ?
Cela ne veut pas dire que nous allons obligatoirement switcher vers la future version .net 5. Cependant, cela permet de mieux choisir, de préparer, voire d’anticiper une future migration de notre projet (et donc de le prévoir dès le début des développements).

Apprendre et s’améliorer

Mais la veille ne s’arrête pas à la découverte des nouvelles versions d’API, de frameworks, ou de langage.

La veille, c’est aussi apprendre à apprendre.

Je m’explique : aujourd’hui, encore plus qu’il y a quelques années, de nombreux-ses développeurs et développeuses partagent :

  • leurs découvertes
  • leurs apprentissages
  • leurs savoirs

Et pas qu’à travers leur blog ! De véritables communautés sont nées via des sites spécialisés. Prenons medium ou bien dev.to.

En suivant plusieurs sites, blogs, et en s’abonnant aux mises à jour, vos équipes, vous, allez ainsi pouvoir apprendre :

  • des astuces de code, que vous n’auriez sans doute pas eu le temps de découvrir autrement
  • un nouvel outil, un nouveau framework, vu sous un autre angle
  • à faire de la micro-veille, à travers des articles Top 10, ou résumé d’autres blogs
  • ….

Transmettre à son tour

Et pourquoi vous arrêter en si bon chemin ? Après avoir consommé, vous pourrez aussi décider d’alimenter la veiller des autres développeurs et développeuses, en écrivant vous aussi des articles sur ce que vous avez découvert, sur ce que vous savez.

Cela a un double mérite :

  • Ancrer un savoir, une connaissance
  • Se faire connaître, et donc développer son image

Mettre en place une bonne stratégie de veille informatique dans votre équipe, votre entreprise

Utiliser le bon outil

Au vue de tous les articles qui sortent tous les jours, et même si on se focalise sur quelques sites, on peut vite se sentir submergé-e à aller vérifier chaque jour ce qui est sorti, ce qui est une nouveauté.

Choisir son outil (ses outils), est la première étape d’une bonne stratégie de veille informatique.

Vous avez plusieurs choix (qui se complètent) :

  • utilise google actualité (peu de vrais filtres)
  • créer des alertes dans Google Alertes (pratique, ça peut par contre polluer votre boite mail si vous n’avez pas de dossier dédié)
  • utiliser un agrégateur comme Feedly (très utile, attention à ne pas trop en mettre sinon on peut se sentir envahi-e)
  • suivre dev.to depuis sa page d’accueil
  • se concentrer également sur medium.com avec sa page d’accueil également
  • utiliser des hashtags via twitter

Pour Feedly, j’avais fait une vidéo présentant l’outil

Sélectionner et ne pas tout suivre

Attention à ne pas trop en ajouter.

L’idée est de pouvoir suivre sa veille régulièrement, et donc de pouvoir tout lire, ou tout du moins, pouvoir balailler régulièrement les nouveautés.

A vous de sélectionner les articles, les sites, les hashtags qui sont pertinents pour vous.

Une veille à plusieurs niveaux

La veille informatique va se faire à plusieurs niveaux :

  • Une veille pour soi, développeur, développeuse, testeur, testeuse, …
  • Une veille pour l’équipe : où l’on partage ce que l’on a vu, appris, fait
  • Une veille pour l’entreprise : cherchons à créer une culture de la veille, un suivi régulier, un partage inter-équipe, dans l’entreprise

Trouver le bon rythme de veille informatique

Trouver son rythme, c’est essentiel. Et surtout s’y tenir ! Ca deviendra alors une habitude !


Par exemple, j’ai par habitude de regarder mon feedly, une fois par jour, tous les matins. Je m’autorise 20 minutes maximum de lecture, et découverte des nouveautés.

Nous avons donc là les deux clefs d’une bonne veille pour un bon projet pérenne :

  • la régularité
  • définir un temps fixe à ne pas dépasser

Se laisser du temps pour tester, essayer

Ce n’est pas tout de lire des articles, de découvrir des nouveautés, des astuces, des bonnes idées.
Il est important de les tester, de faire des pocs (des proof of concept).

Ainsi, il devient essentiel de se trouver du temps pour le faire. Et c’est là que ça devient plus difficile.
Souvent, on se dit qu’on aura du temps, et on repousse … surtout en entreprise.

Il est nécessaire de se donner ne serait-ce que 30 min à 1 heure par semaine, pour au moins tester une nouveauté, astuce découverte.

Archiver, suivre et documenter

Enfin, dernière clef essentielle, après le rythme à définir : centraliser et archiver les recherches, essais réalisés par soi, par l’équipe, par l’entreprise.

Utilisez ici git pour pouvoir suivre tous les tests, et garder un historique lisible et compréhensible.

De plus, il peut être intéressant de compléter le repository git avec une documentation écrite et/ou vidéo :

  • Mettez en place un wiki (avec un moteur wikipedia, ou bien tout dernièrement avec le moteur opensource de dev.to, ou bien via un wordpress)
  • Complétez ce wiki, avec des vidéos sur vos tests (pas besoin ici d’être un vidéaste, juste une vidéo avec explications concrètes de ce qui a été réalisé, testé)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici